Logo von Frische Luft für wache Köpfe

Dans deux tiers des écoles suisses, la qualité de l'air est insuffisante.

Une étude de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a révélé que la qualité de l'air ambiant était insuffisante dans la plupart des écoles suisses. Pourtant, quelques mesures simples permettent d’améliorer la situation.

De 2013 à 2015, l’OFSP a mesuré, dans trois cantons, la qualité de l'air de 94 classes ventilées par ouverture manuelle des fenêtres.
 
Cette qualité était insuffisante dans plus de deux tiers des locaux. Or, les tests menés dans les classes pilotes ont montré que des habitudes d’aération efficaces permettaient d’améliorer suffisamment la qualité de l'air dans deux tiers des écoles suisses. L’objectif est d’atteindre une qualité satisfaisante dans toutes les écoles du pays.
 
Vous trouverez plus d’informations dans la fiche D : «Aération dans les écoles : situation en Suisse».

retour à la vue d’ensemble